award

MERCI HERMIONE... 

La demoiselle Hermione a choisi de me distraire de mon chagrin d'amour en me prêtant sa plume.  Suis nominée dites donc dans la catégorie Stylish Blogger Award. C'est ma toute première surprise party sur la toile.  Alors je dis merci... Si bien que  je n'ai pas écrit un mot depuis la lecture du post annonçant mon avancement. Aucun lien de cause à effet. Juste les mots fermés à double tour. Allez zop... Je m'y colle. Et pis c'est tout. Tout est en place... Les remerciements aux membres du jury, le logo qui va bien... et la ferme décision de ne pas quitter l'écran avant d'avoir avoué 7 choses jamais dites, ici bas. Je vais tenter d'éviter le pathos. Pas simple. 

 

1. A 15 ans, j'ai pris des cours de bridge, qui ne m'ont laissé aucun souvenir. A 16 ans, j'ai appris à danser la valse, le madisson, le rock, le tango etc. Et tous les samedis soirs, nous étions invités au bal. Nous ? Les membres privilégiés d'un rallye mondain. Robe longue pour les filles, costume et cravate, parfois smoking pour les garçons. Et oui, je suis née avec une cuillère en argent dans la bouche... Enfin, une petite cuillère.

2. Soir de bal et chagrin d'amour. J'ai eu le sens du drame, très jeune. Pour me distraire de mes larmes, on m'invite à danser un rock endiablé. Je tourne, je tourne et ma grande jupe parapluie "fait maison" se détache, vole et chavire sur un parquet en point de Hongrie. Me voila en petite culotte de coton blanc et dimette à plumetis au milieu d'un salon parisien, hésitant entre le rire, la colère, les larmes. Mon sex appeal à pris un sacré coup dans l'aile. 

3. A 10 ans, j'étais amoureuse d'un abbé binoclard et très maigre. Je crois que je voulais le sauver. Ca n'a pas marché entre nous. 

4. Mon père et mon homme sur le départ portent le même prénom rare. Rien ne pouvait m'arriver. J'étais protégée. Moralité: ne jamais se fier aux signes. 

5. Enfant, je me régalais de "ioules". Ce sont des petits vers noirs... à carapace croquante qui se délassaient sur les murs des mas en Provence. On n'en voit plus beaucoup par ici. 

6. J'ai toujours pensé: quand je serai grande, j'aurais des gros seins. L'année dernière. Hop. Quelques sous d'avance me permettent de concrétiser mon voeu. Rendez-vous, choix de la taille idéale (la mienne mais en consistance), traitement homéopathique, soutien gorge de compétition. Et refus d'obstacle. La veille du jour J, un dimanche, j'ai envoyé un SMS à l'assistance du chirurgien esthétique pour lui annoncer que j'avais la ferme intention de lui poser un lapin. Depuis, j'ai renoncé au coussinet, je porte les triangles de Bâteau sur l'Eau: taille 16 ans. 

7. J'ai arrêté de mâcher du chewing gum frénétiquement, massivement, maladivement, addictivement depuis 3 jours: yeah.