09 mars 2011

projection

Sale temps pour les barjots. Mon empathie pour l'Ainé chante les louanges de ma peur de l'abandon. La colère du Second, de ses femmes, de ses enfants pourraient continuer leur route dans ma direction si je ne relevais pas la tête plus rapidement.  Tout ce que vous reprochez à l'ainé, vous pourriez un jour me le reprocher: la dépendance, l'attentisme, le renoncement... et tant d'autres entraves à l'action.  Quand j'essaie de défendre l'ainé, d'avancer la souffrance, le pardon, la proximité de nos douleurs. Je plaide... [Lire la suite]
Posté par frouche à 11:18:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

01 mars 2011

je suis en vrac

Je suis en vrac, je hache les mots. Je m'accroche à ce clavier faussement radeau, comme celui qui croit encore sortir vivant du naufrage.  Donne-moi ce baiser des deux lèvres posées sur un front pour apaiser la tension de nos deux vies collées. Il y a tant de chagrins à naître au fonds de tes nuits au bout du lit.  Et moi qui voudrais juste m'imbriquer pour apaiser ton silence. Je ne sais même plus te supplier de parler. Tu dis : "les gens qui savent tout, je les mets de côté". Et tu le fais.  Elle a un drôle de nom... [Lire la suite]
Posté par frouche à 08:06:42 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
26 février 2011

Entre deux étages

Les pieds pris au piège de mes glus, je suis bloquée entre deux étages. Si  je n'étais pas moi, je me dirais comme ça:  "Ok, t'es du genre hésitante, tu balances en permanence mais là faut se déterminer. Tu vas pas rester comme ça  au seuil de la guérison. Tu rentres ou tu sors."  J'ai gardé de ces années mortes l'empreinte de la dépression, une sorte de mauvais pli incurable; un épi rebelle.  A intervalles réguliers, un programme malveillant relance la bête. On est loin, très loin , de la douleur à hurler... [Lire la suite]
Posté par frouche à 09:38:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
24 février 2011

Brouillon

15 jours que la commande est validée... Une semaine que je joue à cache-cache avec la vérité. Je n'écris pas là ou je le devrais. J'évite soigneusement le travail commandé. Et me trouve mille excuses bidons pour tenter de regarder en face cet abandon. Et comme le temps passe, et que le retard s'entasse... mes nuits sont troublées, mes réveils ont le goût de la culpabilité. Je fuis.    Trois phrases écrites le 18 février derniers... 10 jours ont passé. Et il me manque encore quelques mots clefs pour livrer la... [Lire la suite]
Posté par frouche à 07:35:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 janvier 2011

La troisième etc

Nous ne sommes plus que quatre enfants depuis 30 ans. Elle est morte l'année de la naissance de mon petit. Je n'ai jamais eu la mémoire des dates. Si j'hésite parfois sur le jour, je ne peux oublier l'âge de sa mort. Plus tard, je saurai parler d'elle. Je l'ai beaucoup aimée.  La douleur s'est affadie avec le temps. Longtemps, j'ai tenté de ranimer la flamme du chagrin pour ne pas la perdre complètement. Comme si les larmes étaient le dernier lien. Mes pleurs se sont espacés. J'ai oublié qu'à l'époque de sa mort, elle était mon... [Lire la suite]
Posté par frouche à 02:38:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
15 janvier 2011

Lui l'ainé, moi la dernière

J’ai tant aimé mon frère. Lui l’ainé, moi la dernière. Parrain et filleule aussi. Quand je cherche son âge, j’ajoute 10 ans au mien, et le compte est bon. Nous avons partagé beaucoup de choses, à commencer par l’amour presque trop grand de Maman. Et nous étions dans le tiercé gagnant. Elle avait un petit faible pour les plus fragiles de ses enfants. Enfin, fragiles, je ne suis pas sûre que le mot soit le mieux approprié. Curieusement, elle était attirée par nos différences et trouvait toujours de bonnes raisons pour expliquer, sinon... [Lire la suite]
Posté par frouche à 12:25:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]