La courbe de mes lecteurs est passée en dessous du niveau de la mer. C'est de bonne guerre, me répond l'autre, tu n'écris pas. Comment veux-tu, comment veux-tu que je te lise. Justement.  Certains résistent au calme plat. Une ou deux parfois trois visites par jour. Pour feuilleter des pages blanches, faut du mérite. Pour en avoir le coeur net, je suis allée chatouiller mes stats, en faisant une petit pause surl'onglet des mots clefs. La dernière requête m'étonne un peu. Quand on écrit dans la barre de GOO GLEU "Mamann tu me fais bander". On tombe chez moi.  Ca fait pas plaisir.